Viable ?

Gas Gas, Ossa, Sherco, Jotagas, Beta, Scorpa, Montesa, Vertigo et bientôt TRS, faute de nombreux trialistes, l’offre industrielle n’a jamais été aussi riche dans notre sport.

Est-ce un bien ?

D’un point de vue, oui, car la concurrence est vecteur de développement, d’innovation, qui sont toujours favorables à l’industrie et donc, par effet de rebond, aux trialistes.

En effet, l’arrivée de Ossa avec l’injection sur un moteur ceux temps, auquel peu de personnes (moi le premier) croyaient vraiment, a boosté la production dans ce sens et la toute nouvelle Vertigo est dotée dès l’origine de ce mode d’alimentation nécessaire pour passer les futures normes anti pollution.

D’un autre point du vue, on se demande comment toutes ces marques vont pouvoir vivre sur un marché aussi petit et plutôt en régression.

Aussi l’issue risque bien d’être l’une des celles-ci.

Soit des marques qui vont rester toutes petites et qui auront du mal à exister, car il faut sans cesse se réinventer pour plaire, soit certains vont disparaitre, comme ce fut le cas dans le passé, où on a vu des monuments du trial sombrer corps et biens.

Dans tous les cas la meilleure issue serait le renouveau de notre sport avec l’arrivée de nombreux nouveaux pratiquants.

Compte tenu de l’ampleur du chantier, seules les fédérations (internationale et nationales) ont les moyens d’initier ce renouveau, comme cela semble être le cas en Italie où la fédération fait preuve d’un dynamisme dont on rêve pour notre FFM.

On aimerait bien voir ces fédérations nationales unir leurs efforts afin de relancer le trial, libre, dynamique et moderne …

Chinese (Simplified)CzechDutchEnglishFrenchItalianJapanesePortugueseSpanish
%d blogueurs aiment cette page :