SSDT 2022 : communiqué de Dougie Lampkin …

Dougie LAMPKIN communique après sa victoire aux SSDT 2022 …

Pas si malchanceux chiffre 13 pour Lampkin

Dougie Lampkin, quarante-six ans, a montré que l’âge n’est pas un obstacle, puisqu’il a obtenu une treizième victoire au Scottish Six Day Trial (SSDT) 2022 en gardant les pieds sur les reposes-pieds tout au long de la dernière journée de compétition pour laisser ses plus jeunes rivaux dans son sillage. L’éventuelle victoire de Dougie de six points a mis sa victoire hors de doute, car une fois de plus le vétéran a produit sa meilleure performance de la semaine alors qu’il était le plus sous pression.

Le parcours de Lampkin vers le sommet a été tout sauf facile tout au long d’une semaine serrée et tendue, avec le Yorkshireman passant en tête pour la première fois, mercredi, pour la rendre un jour plus tard. Dougie a creusé profondément pour prendre un avantage de deux points dans la journée décisive, mais savait qu’une erreur serait un désastre avec seulement trois points séparant les trois premiers avant la sixième journée. Après avoir raté la victoire lors de la dernière course des SSDT en 2019, Lampkin n’était pas d’humeur à rentrer chez lui sans le trophée du célèbre vainqueur à cette occasion et a terminé la semaine de façon impressionnante.

Incroyablement la première victoire de Dougie aux SSDT l’a été en 1994, il y a vingt-huit ans, avant qu’il ait ensuite engrangé trois victoires d’affilée rapidement ajoutant 1995 et 1996 à son pointage avant qu’il prenne du recul  sur cet événement pour se concentrer sur ses années de Championnat du monde. Ce fut un retour triomphant pour Lampkin en 2008, puis  une autre victoire en 2009 qui lui a permis d’égaler le record de cinq victoires écossaises détenues par Sammy Miller et Mick Andrews. De 2012 à 2018 il ajoute sept victoires consécutives, ce qui fut sans précédent. Ces victoires été une période déterminante pour Dougie, car il s’est imposé comme le roi incontesté de l’Ecosse avec douze titres à palmarès. 2022 ayant apporté une treizième victoire pas si malchanceuse pour le Yorkshireman, comme il le dit dit après avoir recueilli le trophée lors de la remise des prix.

Est-ce l’un de vos meilleurs SSDT jamais gagné ?

« En ce moment, c’est très spécial de ne pas avoir participé à une compétition majeure pendant deux ans en raison de la pandémie. Il était toujours difficile pour moi de revenir à mon âge et d’essayer d’égaler le niveau de coureurs comme Jack Peace qui a connu deux saisons de championnats du monde. Le niveau a été si élevé cette semaine, une erreur et j’aurais pu finir en dehors du podium. La pression était là depuis le premier jour, mais ça semble avoir fait ressortir le meilleur en moi. Faire le une journée à zéro fut une bonne façon de terminer et de mettre la victoire hors de tout doute. »

Serez-vous de retour au SSDT en 2023 ?

« Mon fils aîné, Alfie, aura l’âge de participer l’an prochain, alors s’il a la chance d’être retenu, j’aimerais bien le suivre et lui faire découvrir les SSDT comme Nigel Birkett l’a fait avec moi il y a de nombreuses années. Dans mon esprit, cela signifie que je ne vais pas courir pour la victoire, car Alfie sera ma priorité. C’est facile à dire en ce moment, mais cette mentalité gagnante n’est pas facile à mettre de côté alors on verra ce qui se passera. La priorité immédiate c’est de me reposer et de récupérer car mon corps est bien « détruit », et de profiter de la victoire de cette année avant de commencer à penser trop à 2023.

Chinese (Simplified)CzechDutchEnglishFrenchItalianJapanesePortugueseSpanish