Y en a marre :-) …

Oui, il faut le dire, les mauvaises rumeurs ont la vie dure et il me semble nécessaire de clarifier les choses.

L’année dernière, en arrivant aux Trois Jours du Cantal, dans une zone du premier jour, je parle avec un commissaire bien sympa qui me dit aimer beaucoup ma Ossa mais qu’il était surpris de nous voir arriver (4 Ossa) jusqu’à sa zone, qui était la septième où la huitième …

On eut beau lui expliquer que sur les 4, deux avaient déjà fait l’Indre sans problème, il restait septique.

A la fin des 3 jours 2014, les 4 Ossa du team étaient à l’arrivée avec deux podiums, dont celui de Bruno CAMOZZI, qui, malgré une absence de la compétition, remportait le S1 avec une moto de démonstration.

Acte 2 : Cantal 2015.

Nous étions encore 4 Ossa cette année, Bruno était absent mais Thierry SIMONNET nous a rejoint et avec Caroline et Pierre, un mois avant, ils avaient participé aux Trois Jours de Trial en Indre : les trois Ossa étaient à l’arrivée avec podium pour Caroline et une progression dans les classements VS 2014 pour les autres.

Donc lors de cette édition des Trois Jours du Cantal 2015, après une journée de vendredi compliquée à cause de la météo et de la boue, les 4 Ossa sont arrivées à bon port le soir, avec de belles performances de Caroline et Thierry.

Quant à moi, ayant failli chuter dans l’interphone, je me foule le poignet droit et ne pouvait plus accélérer franchement et ai fait pointer la plupart des dernière zones.

Samedi matin départ pour la seconde journée, et malheureusement un incident mineur va me la gâcher : les fils d’alimentation de la sonde du ventilateur (modèle que l’on retrouve sur d’autres marques) se sont désolidarisés des bornes et le moteur n’était plus refroidi correctement.

Alerté par le comportement du moteur je me suis arrêté et ai constaté le problème : pas important en soi mais assez pour perturber ma journée.

Après avoir roulé jusqu’à une ferme en remettant de l’eau dans le radiateur, j’ai eu la chance de rencontrer un Belge du Cantal qui, au bord du chemin, a bien voulu ressouder les fils sur les bouts des bornes (2.5 mm). De l’eau dans le radiateur et c’était reparti. J’ai pu donc faire les zones qui restaient et rejoindre le point repas du jour.

Derrière c’était la grande montée au-dessu du Lot et j’arrive en haut sans problème, malgré les grosse secousses encaissées par la moto.

Après avoir passé les trois zones du haut, et pas mal d’interzone, les soudures de mon « sauveurs » n’ont pas tenu : rebelote ! Nouvelle intervention de Thierry à l’entrée de la zone 14 et il trouve une solution pour redonner de la connexion électrique, mais c’était vraiment du « Myke GYVER » et même si cela a tenu encore plusieurs kilomètres d’interzone, il fut un moment où cela ne tenait plus et il n’y avait plus rien à faire que de rallier une ferme et se faire rapatrier.

Bref, le souci mécanique était vraiment bénin d’autant que si je me réfère à tout ce que j’ai fait depuis près d’un an et demi avec cette moto sur laquelle il n’y a eu aucun souci mécanique, et même bien moins d’entretien que sur les motos que j’avais avant car : plus de carburateur à nettoyer, ni de boite à air, un nettoyage du filtre à air limité à 5 fois en 18 mois, rien sur les biellette etc.

Alors y’en a marre quand on entend certaines personnes parler régulièrement du manque de fiabilité de cette moto car ils oublient que telle marque a changé des dizaines de cadre l’année dernière, telle autre les roulements de vilebrequin etc. etc.

Cette Ossa n’est pas la moins fiable des motos présentes aux Trois Jours du Cantal et elle ménage ses pilotes, pour preuve ces tableaux montrant les motos au départ du Cantal et celles à l’arrivée par marques …

Il n’y a pas de mauvaise motos, chacun, selon son physique, son pilotage et son coeur, trouve dans l’offre actuelle un choix énorme au vu de la réalité du marché, alors s’il est de bonne guerre de se chamailler gentiment sur les qualités des motos, il serait temps de rendre à Ossa ses lettres de noblesse et d’accepter que cette moto est aussi une excellente moto et dans tous les cas, tout aussi fiable que les autres.

tableau1.jpg
tableau2.jpg

Chinese (Simplified)CzechDutchEnglishFrenchItalianJapanesePortugueseSpanish