Indétrônable ?

L’année dernière, à ce stade du championnat du monde Non Stop, Adam RAGA avait déjà largement titillé Toni BOU et était parvenu à faire douter “l’Empereur” du trial.

Il y a quelques jours, dans une interview du team HONDA REPSOL, le champion du monde en titre expliquait que, bien qu’il n’apprécie pas réellement la règle du Non Stop, il avait travaillé très fort cet hiver afin d’être à son meilleur niveau cette saison.

A l’origine, on nous avait expliqué que de rétablir le Non Stop avait pour but de niveler, de permettre aux “petits pilotes” d’être moins distancés, bref, en sous entendu, de limiter la domination de Toni BOU et Adam RAGA sur le championnat du monde.

Avec six victoires sur six manches, pour cette saison 2015, force est de constater que le nivellement se fait … pas le haut, que Toni BOU est toujours aussi fort et que si Adam RAGA est un peu moins cinglant que l’année dernière, avec “l’affaire Gas Gas”, il a de fortes circonstances atténuantes.

On a l’impression cependant que la pratique du Non Stop en mondial, alors que le championnat Espagnol est resté en Stop, a permis à Toni BOU de devenir encore plus fort, et que désormais il sera encore plus difficile d’aller le chercher pour un titre de champion du monde : indétrônable ?

En finalité c’est bien mérité, car malgré un palmarès unique, Toni BOU continue à travailler comme s’il débutait, preuve d’un état d’esprit et d’un professionnalisme hors pair.

Photo : FIM – G2G MEDIA.

Chinese (Simplified)CzechDutchEnglishFrenchItalianJapanesePortugueseSpanish
%d blogueurs aiment cette page :