Et si l’électrique c’était l’avenir ?

Il y a quelques mois, un petit avion fabriqué par une filiale d’AIRBUS, a pris son envol tant dans les airs que dans l’esprit du monde aéronautique.

L’E-FAN, c’est son nom, qui fut la mascotte des AIRBUS DAY à Bordeaux il y a quelques semaines, ouvre davantage les portes de l’électricité comme moyen d’alimentation moderne des moteurs d’un avion.

Véritable laboratoire technologique, avec l’utilisation de matériaux composites innovants, l’E-FAN montre la voie aux autres industries qui restent encore timides quant à l’électrique.

Et en trial ?

Certes, comme nous en avons parlé ce matin nous avons l’EM et aussi les OSET, mais il semble que beaucoup reste encore à faire pour proposer une trial électrique capable de rivaliser avec la HONDA de toni BOU, la GAS GAS d’Adam RAGA ou la SHERCO d’Albert CABESTANY, pour ne citer que les trois pilotes présents sur le podium de l’ouverture du mondial indoor, X TRIAL, à SHEFFIELD.

Pourtant le moteur électrique a toutes les qualités nécessaires pour être hyper performant en trial, il peut être réglé selon tous les paramètres attendus par les pilotes et seules les batteries restent aujourd’hui un point compliqué en particulier du fait d’un coût élevé.

Bref l’électrique a de beaux atouts et on se prend à rêver d’une véritable machine de course, à l’image de celle de Toni BOU, faite de carbone, de titane et dotée d’un moteur électrique … en tout cas en indoor, avec un véritable embrayage, là où l’autonomie a moins d’importance, nul doute qu’une telle moto épaterait beaucoup d’entre nous …

e-fan-bourget-1.jpg

Chinese (Simplified)CzechDutchEnglishFrenchItalianJapanesePortugueseSpanish