L’coute plutôt que le conflit …

Le volte face courageux de la commission trial de la FFM il y a un peu plus de 10 jours et, plus récemment, le “non lieu” obtenu par les pilotes devant la “justice” de la FIM après l’affaire Corse, nous obligent à quelques commentaires.

Les effet compliqués qu’ont généré ces deux situations prouvent que les fédérations doivent être à l’écoute des pilotes (et des clubs et des bénévoles) et ne doivent pas agir de manière totalitaire et fermées.

Si, avant d’adopté le Non Stop, la commission trial de la FFM avait réellement écouté le monde du trial, jamais elle n’aurait adopté cette règle rejetée par l’immense majorité des pratiquants et 2014 aurait été une année où le trial aurait encore avancé plutôt que d’être une année de conflits.

Idem pour la FIM qui n’a pas su écouter les remarques des meilleurs pilotes du monde lors du GP de Corse et dont l’intransigeance a provoqué ce mouvement spontané de révolte.

L’histoire du trial doit conduire les fédérations à l’écoute et au dialogue … c’est toujours bien mieux que de générer des sources de conflits inutiles …

ecoute.png

Chinese (Simplified)CzechDutchEnglishFrenchItalianJapanesePortugueseSpanish
%d blogueurs aiment cette page :