ALORS Casque ou pas casque pour les commissaires ???????

Le 28 Mai dernier nous avions fait passé cette petite réflexion ci-dessous. Depuis le grand prix d’ANDORRE, nous avons une vidéo pour illustrer ce problème ( vidéo ci-dessous) où nous voyons un commissaire se prendre une moto dessus suivi d’une bonne chute et d’un coup sur la tête. Comme quoi le port du casque devient obligatoire pour tout le monde voir d’une dorsale. Bien entendu, la commission de trial ne devrait pas échapper elle aussi à la règle de porter un casque homologué à la reconnaissance des zones.

Une petite réflexion s’impose !!!

Quelles sont les particularités de ces deux photos ci-dessous ???

Sur ces deux photos, le règlement impose aux pilotes / suiveurs de porter le casque, les bottes et la tenue complète pour leur sécurité. Mais nous pouvons remarquer que les commissaires ou le Président de la commission de trial qui sont également dans les zones n’ont pas les mêmes obligations pourtant ils prennent les mêmes risques que les pilotes ou suiveurs si une moto venait à leur tomber dessus !!! Chercher l’erreur !!!

La commission de trial impose le casque pour la reconnaissance des zones, pourquoi lorsque la fédération valide les zones la veille au matin (les pilotes passent 2 heures plus tard pour reconnaitre de la même manière) ceux-ci n’ont pas les mêmes obligations de porter l’équipement obligatoire ???

Pour rappel, il est déjà arrivé plusieurs fois que des officiels lors de la validation des zones se blessent !!! Le plus spectaculaire avait été l’ancien Président de la FIM Mr Jean Marc Crumière qui s’était blessé à la tête en tombant en validant les zones lors d’un mondial, comme quoi les officiels ne sont pas à l’abri d’une mauvaise chute non plus !!!

Notre Président Mr Courbouleix étant très à cheval sur la règlementation, l’image de notre sport, la sécurité, il serait bon que la commission de trial donne en premier l’exemple lors de la validation des zones en s’équipent avec des bottes, pantalon, maillot à manche longue, et casque trial homologué. Après avoir porté des heures un casque sur la tête, elle comprendrait peut être et serait certainement beaucoup plus tolérant que de l’enlever de temps en temps fait du bien surtout lors d’une reconnaissance. Idem pour nos commissaires qui prennent les mêmes risques que les pilotes puisqu’ils sont à côtés des pilotes et suiveurs en zone.

Alors Messieurs de la commissions de trial pour la prochaine épreuve tous avec botte et casque, en espérant qu’il fasse le même soleil que Colombier le Vieux.

img_2217-2.jpg
courbouleix.jpg

Chinese (Simplified)CzechDutchEnglishFrenchItalianJapanesePortugueseSpanish