Un regard sur le trial : Bernie Schreiber …

Grâce à notre ami Félix De ROUVILLE, nous avons pu rentrer en contact avec Bernie SCHREIBER, champion du monde de trial en 1979.

Il nous a paru intéressant de demander à un ex champion du monde, Américain de surcroit, quel regard il portait sur le trial …

En cinq questions et cinq réponses petite interview de Bernie que nous remercions chaleureusement.

1. Quel oeil porte le champion du monde de trial que tu as été sur :

– Le championnat du monde de trial actuel.
– Le trial en général.

BS : Je dois l’admettre, je ne suis pas si bien informé sur le Championnat du Monde de Trial ou d’événements en général. Il ya beaucoup plus de disciplines aujourd’hui qu’il ya 30 ans à tous les niveaux du sport. Le trial est un sport merveilleux, mais vous devez être à l’écoute « en temps réel » et comprendre la complexité du sport d’aujourd’hui au plus haut niveau. Il semble y avoir beaucoup d’activités au niveau des « Trials Classic » et de nombreux événements en Europe.

2. Que penses-tu de l’évolution des motos de trial ces dernières années ?

BS : Tous les sports impliquent des innovations humaines et techniques, en prenant en compte le niveau de talent des pilotes et les nouvelles possibilités techniques au plus haut niveau. Pour moi, personnellement, les motos modernes d’aujourd’hui sont des instruments extraordinaires mis à la disposition de joueurs extrêmement talentueux.

3. Toni BOU un extra-terrestre ? un sur-doué ? Un énorme travailleur ? Que penses-tu de notre champion du monde qui cumule 9 titres outdoor ?

BS : Toni BOU n’est peut-être pas tout de ce qui précède (note de JMB : les qualificatifs des questions), mais il est un champion du monde sans aucun doute et ce qu’il a fait restera dans les livres d’histoire pour les années à venir. Pour ses (9) titres de Champion du monde, je ne dirais qu’une chose : BRAVO BOU. Il est novateur pour lui-même, il aime ce sport et est un total passionné par le trial, c’est sa vie.

4. Le trial se conjugue aussi au féminin : comment vois-tu notre sport pratiqué par ces dames ?

BS : Le trial est un sport physique et dans les années 1970, les motos pesaient une bonne centaine de kilos, faites en acier, ce qui rendait notre sport difficile pour les femmes en dehors de la catégorie 125cc. Je suis très heureux de voir des femmes présentes dans les compétitions d’aujourd’hui, car cela élargit également la pratique de du trial à toute la famille. Les motos légères et des zones plus adaptées contribuent à la pratique du trial par les femmes. Nous pourrions perdre quelques hommes à travers ce processus de participation de davantage de femmes, mais ceci est très bien pour moi 🙂

5. Comment vois-tu le trial évoluer dans les années à venir ?

BS : Je crois que l’avenir du trial résidera dans tous ces éléments qui font du trial un sport si unique qui en font un sport difficile à populariser. Faire du Trial n’est pas un hobby pas cher. Avec un si petit marché, les fabricants ne peuvent pas s’appuyer sur une large production pour une diffusion importante. Lorsqu’on ajoute les coûts de recherche et développement pour produire des motos si innovantes, légères et fiables, au bout vous obtenez un produit très cher. Avec des compétitions ayant lieu au fond des bois et des lieux difficilement accessibles par de grandes foules, il est difficile de voir ce sport devenir très médiatique. En outre, ne serait-ce que le pilotage (franchissement) ne rejoint pas bien les habitudes des spectateurs non familiers du trial qui n’ont comme repère majeur pour tous les sports mécaniques : aller vite. Sans une compréhension des compétences réelles nécessaires pour surmonter les obstacles d’aujourd’hui, il est très difficile d’imaginer du Live ou la présence de spectateurs derrière leurs télévisions. Enfin si vous ajoutez la pensée commune … les « motos sont dangereuses » et l’impact environnemental hors route, nous avons un sport qui reste assez exclusif pour quelques amateurs fortunés, aux yeux de beaucoup.

Merci à Bernie de s’être prêté à cette interview et à Félix pour son aide précieuse.

schreiber-1015.jpg

Chinese (Simplified)CzechDutchEnglishFrenchItalianJapanesePortugueseSpanish