Alex Ferrer : objectif Andon …

A une semaine de la manche Française du championnat du monde de trial à ANDON (06) Alexandre FERRER s’est confié à G2F MEDIA pour une interview FIM.

Alex FERRER : Je connais bien Andon car c’est proche de chez moi, aussi je l’attends ce GP de France. Cette saison mes résultats n’ont pas été très bons, mais j’espère pouvoir changer ceci dès ce weekend. Il y a longtemps que je n’ai pas roulé de compétition sur ce terrain, il y avait eu une championnat de France lorsque je commençais à rouler, mais je peux cependant me souvenir des gros rochers, ce qui devrait, je l’espère, me convenir assez bien. C’est un endroit superbe dans les montagnes que, quelque part, j’aime beaucoup.

Le grand prix à la maison c’est toujours un GP important, pour tous les pilotes je pense, et je n’ai cependant pas trop de pression, mais je vais donner le meilleur de moi, pour mes sponsors, mes fans, mes amis et ma famille qui seront présents pour me supporter.

Je ne suis bien entendu pas très satisfait de mes résultats sur cette saison outdoor, mais je ne sais pas trop où se situe le problème. J’ai eu quelques soucis avec mon dos, et ne me sens pas parfaitement bien sur la moto, mais je ne pense pas que ce soit le problème le plus important.

Avant la dernière manche du championnat X Trial je me suis fait mal au dos. Pas en tombant, cela m’a juste tiré le dos de façon étrange et depuis j’ai beaucoup travaillé et combattu afin de solutionner ce problème. Ce n’est pas un souci majeur, mais il est présent et cela ne facilite pas ma force sur la moto parfois.

Ce qui est certain c’est que je ne suis pas à 100 % de mes moyens. C’est décevant car je me suis beaucoup entrainé en Espagne au début de l’année et j’étais très satisfait de mon niveau tout particulièrement durant la saison de X Trial. Maintenant je dois travailler encore afin de retrouver mon niveau d’avant.

Les derniers grands prix en République Tchèque et en Suède furent des manches différentes. Habituellement je n’aime pas trop rouler dans la boue, mais lors de la première journée du GP de Suède j’ai bien roulé et étais proche du Top 6. Puis lors de la seconde journée ce fut un désastre; les zones en France ce weekend devraient donc être mieux pour moi, tout au moins je l’espère.

Actuellement je suis le seul pilote Français en WORLD PRO, mais j’espère vraiment qu’à l’avenir quelques uns des jeunes pilotes Français viendront me rejoindre. Pour ce weekend en France je vais devoir donner le meilleur de moi et faire de mon mieux.

Photo : FIM – G2F MEDIA.

ferrer-uk-615.jpg

Chinese (Simplified)CzechDutchEnglishFrenchItalianJapanesePortugueseSpanish
%d blogueurs aiment cette page :