Mauvaise stratégie ?

Lorsqu’elle fut dévoilée à Milan il y a à peine 5 mois, la VERTIGO semblait très prometteuse et même si elle n’apportait pas d’avancées radicales, cette très belle moto était porteuse de beaucoup d’attentes du monde du trial.

Vendredi dernier la championnat du monde de trial indoor s’est achevé à Oviedo en Espagne, et une fois encore le pilote VERTIGO, James DABILL, est resté calé sur une sixième place, sans briller, lui qui depuis plusieurs années nous avait habitué à quelques finales et parfois un podium.

Certes, mettre au point une nouvelle moto est un travail d’envergure et se lancer dans le grand bain du championnat du monde X TRIAL, directement, semblait osé, aussi n’y a-t-il pas là une erreur stratégique ?

En effet, certes on a pu voir rouler cette VERTIGO, mais beaucoup pourraient penser qu’elle n’est pas si bien née compte tenu de ses résultats, d’autant plus que ces dernières saisons, avec deux autres marques (BETA & GAS GAS), James DABILL a toujours prouvé ses qualités et sa place dans la hiérarchie mondiale.

Alors erreur stratégique ou moto pas réellement au niveau, nous le saurons bientôt tant dans le championnat Britannique que dans le mondial outdoor qui débutera dans un peu plus d’un mois au Japon, où l’on espère voir cette belle moto davantage au niveau de son pilote.

Photo : FIM – G2F MEDIA.

dabill-315-indoor.jpg

Chinese (Simplified)CzechDutchEnglishFrenchItalianJapanesePortugueseSpanish