Matière à réflexion …

Bruno CAMOZZI nous invite à réfléchir sur un sujet important pour notre sport …

matiere.gif

Matière à réflexion pour les instances dirigeantes de la FIM et de la commission de Trial FFM:

La FFM vient de baisser les âges pour conduire des cylindrés plus importantes. Ceci est une excellente chose car une fédération Internationale et nationale ne peuvent pas se permettre de bloquer la progression de pilote avec des limites d’âges !!!

Ceci pose quand même un problème quant à la participation des pilotes qui participeraient à des trials en circuit ouvert en France ou à l’étranger, car ceux-ci ne peuvent pas prendre le départ !!!

Dans le MONDE, des milliers de personnes circulent tous les jours sur les routes, sans permis de conduire, sans assurance. Je veux parler de tout ceux qui passe le permis voiture et moto.

En voiture, on pourra nous expliquer qu’il y a le moniteur à côté avec les doubles commandes, on pourra comprendre ceci. Mais pour tous ceux qui passent le permis MOTO, le moniteur est derrière dans une voiture et le seul lien qui relie le moniteur avec l’élève, ce sont des indications verbales !!!

Ma question pour nos instances dirigeantes est : pourquoi les AUTO ECOLE peuvent amener des personnes sur les routes et que nos jeunes trialistes ne pourraient pas y aller ?

Nous pourrions très bien assimiler une AUTO ECOLE avec nos ORGANISATEURS car une auto-école doit certainement souscrire à une assurance au même titre que nos organisateurs souscrivent une assurance organisation. Les moniteurs des autos écoles sont des personnes qui ont passé un diplôme et qui sont donc habilités à encadrer des personnes sur les routes au même titre que nous dans le TRIAL on a des personnes qui ont passé un diplôme le BE ( brevet d’état ) pour être apte à encadrer des jeunes. De plus, dans le trial tous les pilotes ont déjà une assurance avec leur licence alors que la personne qui passe le permis moto sur la voie publique n’a aucune assurance !!

Alors pourquoi sur tous les trials en France et à l’étranger, les organisateurs ne pourraient pas faire appel à des personnes qui auraient le BE pour encadrer sur la voie publique un groupe de pilote ( 5 pilotes par exemple à définir) qui n’aurait pas le permis approprié ???

Ceci règlerait les problèmes des pilotes qui n’ont pas le permis et permettrait aux organisateurs de pouvoir prendre tout le monde en prenant soin de prendre le nombre suffisant de BE pour encadrer les groupes sur la voie publique.

En espérant avoir des réponses de nos dirigeants ?????????????

Bruno CAMOZZI.

Chinese (Simplified)CzechDutchEnglishFrenchItalianJapanesePortugueseSpanish
%d blogueurs aiment cette page :