L’âge de la maturité …

Est-il (ou est-elle né), celle ou celui qui battra Toni BOU ?

Oui, certainement car à 28 ans on peut penser qu’il pourra dominer le trial mondial encore 3 ou 4 ans mais probablement pas beaucoup plus.

Pourtant, à voir comment des pilotes comme Adam RAGA et Albert CABESTANY, respectivement 32 & 34 ans, et la façon dont ils tiennent encore la dragée haute à la jeunesse du trial mondial, compte tenu de la force technique et de caractère de Toni BOU, on peut imaginer qu’il dépassera ces 3 ou 4 années que nous lui prédisons.

Il est vrai qu’une partie de la réponse tiendra dans la volonté du multiple champion du monde à conserver sa motivation intacte, mais Adam RAGA, Albert CABESTANY ou Takahisa FUJINAMI parviennent à la conserver, donc on peut légitimement penser que Toni BOU ne devrait pas avoir trop de problèmes de ce point de vue.

Quid de la génération FAJARDO, DABILL, GUBIAN ou FERRER que l’on voit, malheureusement atteindre difficilement le podium des championnats du monde de façon permanente ou régulière.

Bref, le trial est un sport où certes le physique compte, mais la technique et l’expérience probablement davantage, et comme les « anciens » s’entraineraient plus que les jeunes tout en travaillant beaucoup leurs physiques, ils risquent bien de truster encore longtemps les podiums, comme ce fut le cas samedi soir à Marseille où l’âge moyen des trois pilotes est d’un peu plus de 30 ans … l’âge de la maturité semble-t-il …

Photo : FIM – G2F MEDIA.

Chinese (Simplified)CzechDutchEnglishFrenchItalianJapanesePortugueseSpanish
%d blogueurs aiment cette page :