Paradoxe …

Dans le news « Pourquoi ne pas aller jusqu’au bout de l’absurde » publiée il y a deux jours, je mettais en avant les arguments avancés par la CTR Trial de la FIM afin de justifier le retour au Non Stop.

Parmi elle il y avait l’argument de niveler le niveau en WORLD PRO afin de permettre aux pilotes les moins armés de pouvoir défendre davantage leurs chances.

Nous avons tous constaté à l’issue de la saison 2013 que les classements étaient restés identiques à 2012 et que si nivellement il y a eu, personne ne l’a vu.

Cependant, pour la news d’aujourd’hui nous retiendrons l’intention de donner plus de chances aux « seconds couteaux ».

Hier Bruno CAMOZZI et moi étions au téléphone et il me parlait de cette news qui lui a ouvert les yeux sur un paradoxe important.

En effet, Bruno était à Marseille pour la seconde manche du mondial de trial indoor, X TRIAL, dont le schéma compliqué a, parait-il, favorisé le départ de nombreux spectateurs lors de l’entre-acte (mais là c’est un autre sujet), lassés.

Lors de cette épreuve les pilotes se livrent des duels et, sauf erreur de ma part, notre Steven COQUELIN national, qui a fait une très belle prestation à Marseille, s’est retrouvé en duel contre … Toni BOU !

Là est le paradoxe !

D’une part, la CTR Trial de la FIM impose le Non Stop en mondial outdoor prétextant que cela devrait aider les pilotes du bas du classement à avoir plus de chances de remonter à celui-ci et, d’autre part, cette même CTR Trial de la FIM dans l’autre championnat du monde qu’elle cautionne, l’indoor, intègre dans son règlement des duels totalement inégaux.

Ce paradoxe n’est-il pas fou ?

Il est vrai que la CTR Trial de la FIM n’en est pas à un paradoxe près, mais il est fort dommage que sa façon de pensée ne soit pas sur un ligne claire et égalitaire, quel que soit le championnat qu’elle cautionne !

paradoxe.jpg

Chinese (Simplified)CzechDutchEnglishFrenchItalianJapanesePortugueseSpanish