Sous surveillance …

Dans sa dernière newsletter, la FFM indique en ce qui concerne la seconde manche du championnat de France à BOADE de ce WE : « On surveillera également l’évolution de Benoit Bincaz (Scorpa), vainqueur de l’ouverture du Championnat du Monde de Trial au Japon avec deux victoires en catégorie « World Cup » « .

Voilà qui nous fait vraiment très plaisir. De savoir que notre bonne vieille FFM (plus de 100 ans d’existence) va exercer cette surveillance, a de quoi nous rassurer, car cette surveillance devrait donc se faire alors que le jeune BINCAZ évoluera dans les zones EXPERT.

Il est vrai qu’en vieillissant la mémoire joue parfois des défauts et notre bonne vieille FFM en est une bonne preuve.

Faut-il porter à son souvenir, qu’il n’y a pas si longtemps, lors d’une manche de championnat de France en Bretagne, la FFM avait fermé la porte du jeune Benoit pour « punir son père » la veille du départ. En effet, elle avait prétexté un nombre trop important de pilotes et Benoit avait été contraint de regarder les autres rouler, alors qu’il faisait déjà parti des grands espoirs du trial Français, et que pour venir il lui avait fallu traverser la France dans toute sa longueur (Alpes Maritimes – Bretagne).

Quelle surveillance la FFM a-t-elle exercée sur Benoit BINCAZ, quand à la finale du championnat de France 2013, à POMPIGNAN, elle faisait partie de ceux qui ont laissé Benoit rouler toute l’épreuve, en S1 … sans suiveur ?

Bref, la rhétorique est facile maintenant mais les actes restent.

Bravo encore à Benoit pour tes bons résultats au Japon et bon vent pour ta saison 2015 et les suivantes …

Photo : FIM – G2F MEDIA.

Chinese (Simplified)CzechDutchEnglishFrenchItalianJapanesePortugueseSpanish