Rando Maya …

Pierre BROUARD revient sur le MAYA BOADE du VERDON …

Un magnifique cocktail de plaisirs.

La Maya Boade du Verdon a rassemblé près de 110 participants en quads et SSV et motos sur des pistes en pleine nature dans les Alpes-de-Haute-Provence.

La première journée de la Maya Boade du Verdon, une randonnée quad et moto organisée par Patrick Féraud sur le site de Boade et ses environs, a été extrêmement appréciée par près de 110 participants. Du beau temps, des circuits tracés dans des paysages époustouflants, tout était réuni pour une belle première journée.

Le matin, les 28 motards, 79 pilotes de quads et 14 de SSV ont emprunté les pistes de l’Espace Loisirs de Boade jusqu’au village de Senez où un casse-croûte les attendaient. Ils sont revenus ensuite sur les terres de « Maya » pour grimper jusqu’au sommet de Laup, à 1600 m.

Un accident a dû nécessiter un héliportage, deux quadistes – père et fils – de Castellane ayant versé dans un ravin. Ils ont été hospitalisés à Digne, victimes de plusieurs fractures. D’autres chutes sans gravité ont quelque peu ralenti le peloton des motards tandis que quelques quads et SSV ont connu des problèmes mécaniques.

Les pistes au fort pourcentage de dénivelé ont bien creusé l’appétit des pilotes qui ont pu apprécier de superbes grillades de mouton bien méritées. Un restaurant éphémère était dressé sur le plateau, au sommet de Laup. Les participants ont pu déguster ce repas en profitant d’une vue à 360o, embrassant les montagnes de Digne à la Foux d’Allos. Un grand moment pour tous avant d’entamer la descente toujours un peu périlleuse, jusqu’au bas de Boade, avant un passage très apprécié dans un magnifique bourbier. La plupart des quads et quelques courageux motards l’ont traversé sans problème, si ce n’est qu’un lavage était à prévoir à l’arrivée.

Tous se sont retrouvés le soir à l’Espace Loisir pour un dîner où chacun a pu raconter sa journée de pilotage et de découverte d’une magnifique région, avant une nuit salutaire pour les organismes.

Le dimanche, le tracé, plus long et plus roulant, emmènera les participants à Barrême, Saint-Lions, Clumanc, Tartonne, Lambruisse et Moriez, pour la découverte d’autres vallées et montagnes sous le soleil attendu.

Dimanche : une magnifique balade touristique.

Après une journée plutôt sportive samedi, les participants à la Maya Boade du Verdon ont cette fois suivi un tracé plus long (plus de 110 km), plus roulant, mêlant plaisirs du pilotage et découvertes touristiques et gustatives.

Au briefing du matin, comme la veille, Edith Quincé, présidente de Codever, a rappelé aux participants de respecter la nature et les habitants, expliquant la chance qu’ils avaient de rouler dans pareils décors.

Près de 110 motards, quadistes et pilotes de SSV sont partis de Boade en direction de Senez puis de Barrême. Vers 10 heures, une dégustation de produits du terroir leur a été offerte par la mairesse de Saint-Jacques qui tient une superbe ferme-restaurant-conserverie. Après cet intermède culinaire très apprécié, tous ont repris la piste en direction de Tartanne où leur fut servi, au gîte des Robins, une délicieuse daube. Tous ont alors raconté leur matinée sur des pistes gravissant et descendant les montagnes magnifiques de la région.

Il restait alors aux pilotes rassasiés une soixantaine de kilomètres pour joindre Boade par Lambruisse où ils ont pu goûter au miel du pays et Moriez.

Quelque peu fatigués après deux jours de pilotage, une quarantaine de participants se préparaient à une troisième balade lundi, tandis que les autres en avaient terminé, gardant de merveilleux souvenirs de ce week-end sportif, touristique et gastronomique.

Chinese (Simplified)CzechDutchEnglishFrenchItalianJapanesePortugueseSpanish