Les Honda Repsol …

Voici les commentaires des pilotes du team HONDA REPSOL après la seconde journée du gP d’Andorre.

Toni BOU : le trial m’a échappé lorsque j’ai pris un cinq dans la zone deux. Pendant un moment, en y regardant de près, j’aurais pu revenir mais au final ce ne fut pas le cas. Et quand cela ne veut pas le faire, le mieux est d’espérer engranger des points car au pire je pouvais terminer troisième. Adam fut vraiment très fort ici et je sais que ce sera vraiment difficile de le battre dans les courses à venir, c’est pourquoi les victoires consécutives précédentes me laissent un avantage très important.

Takahisa FUJINAMI : j’ai à nouveau eu des problèmes dans certaines zones, où je ne pouvais pas franchir les obstacles, aussi c’était du zéro ou du cinq. C’est pour cela que j’ai fait tant de points. Je me suis battu vraiment très fort, mais dans le second tour j’ai fait trois fautes de suite qui signifièrent que le podium n’était plus possible. Samedi j’étais en dehors du peloton de chasse, mais dimanche j’étais le premier d’entre eux. Maintenant il faut nous concentrer sur les course à venir qui ne seront pas en altitude, aussi heureusement, je ne devrais pas me sentir mal.

Jaime BUSTO : dimanche j’ai véritablement souffert. La course commençait juste et déjà j’ai senti ma douleur en bas du dos et je pensais ne pas être en mesure de terminer la course. Heureusement l’organisation avait fait venir un ostéopathe, il m’a massé et j’ai pu continuer. Je n’ai pas du tout fait attention au résultat et ai juste roulé pour en terminer le plus vite possible. En fin de journée, je me retrouve sixième, ce qui n’est pas si mal mais ce fut une journée difficile.

Photo : Team Honda.

Chinese (Simplified)CzechDutchEnglishFrenchItalianJapanesePortugueseSpanish