GasGas communique après la dernière étape du Championnat du Monde de Trial 2022 …

Voici les grandes clignes du communiqué de GASGAS à l’issue de la dernière manche du Championnat du Monde de Trial 2022 en Italie … Communiqué …

C’est fait ! Le Championnat du Monde FIM TrialGP 2022 est terminé et “dépoussiéré” avec Miquel Gelabert du GASGAS Factory Racing qui a creusé profondément pour terminer l’année avec deux solides sorties au TrialGP d’Italie. Sixième le premier jour après avoir terminé le premier des deux tours en troisième position, dans les montagnes boisées et enneigées sur les hauteurs entourant Ponte di Legno, Miquel a terminé septième le deuxième jour pour terminer l’année septième au classement final de la série TrialGP.

Revenant à un format de deux jours de course pour la dernière épreuve du championnat, le TrialGP d’Italie a offert des conditions fraiches et une action spectaculaire dans les montagnes du nord de l’Italie. Pour Miquel Gelabert, du GASGAS Factory Racing, c’était une dernière chance pour la saison 2022 de se battre pour des places sur le podium, c’était une opportunité mais pas de podium car l’habile Espagnol ne fut pas tout à fait capable de terminer à une troisième place qui fut  son résultat à la fin du premier tour de la première journée.

Finalement, il s’est classé sixième le premier jour, mais le deuxième jour ne s’est pas passé comme Gelabert le voulait. Il roulait bien, mais il n’était pas tout à fait capable de retrouver la forme qu’il avait eue le premier jour, il a terminé à la la septième place de la journée – une fin positive cependant pour son championnat TrialGP 2022.

Gêné par une chute dans la zone d’ouverture le premier jour, Benoit Bincaz a terminé le Championnat du Monde TrialGP 2022 avec les places de 8/12 résultats en Italie, se classant 10ème au classement final du championnat TrialGP.

Dans la catégorie Trial2, Gianluca Tournour a donné à ses fans à domicile de quoi se réjouir alors qu’il s’est imposé après une lutte acharnée pour la victoire. Gagnant d’un seul jour, le jeune Italien a terminé deuxième le deuxième jour pour clôturer l’année en sixième position au classement du Championnat du monde de Trial2.

Miquel Gelabert : « Je roulais super bien le premier jour et je me sentais tellement bien sur mon GASGAS. C’était un très bon trial, une très belle façon de terminer le championnat. Comme c’est souvent le cas, une erreur peut avoir un impact important sur le résultat, et c’est ce qui m’est arrivé. Au final, j’ai fini sixième, mais je me battais pour la troisième place, ce qui m’a beaucoup plu. Seulement un cinq et quelques pénalités de temps m’ont empêché de finir troisième. Il est frustrant de ne pas obtenir ce podium, mais mon roulage était vraiment bon, ce dont je suis heureux. Le deuxième jour a également bien commencé, mais j’ai fait une erreur dans la zone quatre, puis j’ai eu un petit problème dans la neuf. J’ai tout donné au deuxième tour et j’ai fini septième. Ce n’est pas le résultat que nous voulions pour mettre fin à la saison, mais mes sensations étaient bonnes, alors c’est une façon positive de terminer l’année. »

Benoit Bincaz : « Ce fut un trial mixte pour moi. Le premier jour était bon, mais j’ai eu un accident dans la première zone, ce qui signifie que j’avais des douleurs durant le premier tour. Heureusement, mon deuxième tour fut beaucoup mieux, donc j’ai pu finir huitième au classement général de la journée. Aujourd’hui, ça n’a pas marché, il n’y a pas grand-chose à dire. Mais être dans le team GASGAS Factory Racing cette année a été génial, j’ai tellement appris. Les courses de mi-saison ont été bonnes pour moi, et maintenant j’espère bien terminer l’année le week-end prochain au Trial des Nations, ici en Italie. »

Albert Cabestany : « Nous terminons la saison de TrialGP 2022 avec beaucoup de plaisir, mais aussi avec certains domaines que nous devons améliorer avec nos coureurs. Gianluca Tournour était très fort en Trial2. La saison s’est très bien terminée pour lui avec une victoire en Belgique puis une victoire ici en Italie, qu’il a suivie avec une solide deuxième place aujourd’hui. Ce fut donc un travail superbe de sa part. Nous sommes également très heureux de la première saison de Jack Dance en Trial2. Nous savons que c’est une catégorie très difficile avec 25 coureurs tous capables de marquer des points, et Jack a fait une très bonne saison. L’important, c’est qu’il sait ce qu’il doit améliorer pendant l’hiver. En TrialGP, nous sommes très, très proches du podium avec Miquel. Cela aurait été une excellente façon de terminer la saison, mais malheureusement, ce top trois nous a échappé. Mais néanmoins, il a fait une grande course et a tout donné tout au long du championnat. Je dois aussi mentionner Luca Petrella, le jeune Italien, qui a décroché son tout premier top 6 en TrialGP. Je suis sûr qu’on le verra de plus en plus la saison prochaine. Malheureusement, ce n’était pas le week-end que Benoit voulait. Mais dans l’ensemble, en tant qu’équipe, nous avons connu une année solide et, comme toujours, nous continuerons d’exercer des pressions pour nous améliorer. »

Chinese (Simplified)CzechDutchEnglishFrenchItalianJapanesePortugueseSpanish