Thierry Michaud branché sur le trial … dynamique …

Comme vous le savez probablement tous, l’adoption du Non-Stop, dans le trial mondial est l’oeuvre de Thierry MICHAUD, à la tête de notre sport à la FIM depuis de nombreuses années.

L’objectif de ce retour vers le passé c’était de limiter l’escalade dans les difficultés proposées aux meilleurs trialistes du monde et peut-être avait-il un brin de nostalgie vis à vis de son passé personnel. Au bout du bout il espérait avec l’adoption de cette règle, un rebond (pas sur la roue arrière je vous l’assure) de notre sport au plus haut niveau.

Comme on a pu le constater, le Non-Stop n’a pas vraiment eu les effets escomptés et de nombreux pilotes se sont insurgés contre cette vision passéiste et ont réussi à convaincre, comme en France, leurs fédérations nationales à revenir sur le trial … moderne ! Le trial Stop !

Notre sport est donc dans un total paradoxe où les règles ne sont pas les mêmes partout 🤬.

michaud_revest.jpg

L’ancienne gloire du trial Français aurait une nouvelle marotte : celle du trial … dynamique ! 

Alors avant tout interrogeons-nous sur ce que DYNAMIQUE signifie. Selon le dictionnaire voici sa définition : Qui manifeste de l’énergie et de l’efficacité ; actif, énergique.

L’opposé de dynamique c’est apathique, amorphe, abattu etc.

Or si on regarde la façon dont nos pilotes de très haut niveau roulent et s’entraînent, on ne les sent ni apathiques, ni amorphes et encore moins … abattus ! 

Alors on peut se demander ce que Thierry MICHAUD cacherait sous cette appellation « trial dynamique » ?

On en a une petite idée !

Selon toute vraisemblance et les informations que nous avons a réussies à glaner de ci de là, le fond de sa réflexion serait de trouver le moyen de sanctionner … l’arrêt de progression ! (d’où le terme dynamique) et biaiser la clémence des commissaires.

Il faut bien l’accorder à Thierry MICHAUD, malgré toute la bonne volonté des commissaires qui officient en zones du Championnat du Monde de Trial, et pour cela il suffit de regarder les nombreuses vidéos : le Non-Stop n’est pas appliqué au pied de la lettre. Bien au contraire.

Alors depuis des années on se pose des questions : à quoi sert une règle sportive si elle n’est pas appliquée ? Par exemple, que penseriez-vous si lors d’un mondial d’athlétisme, sur le 100 m (épreuve reine) avec celui qui volerait le départ ne serait pas sanctionné ???!!! Eh bien en mondial de trial c’est à peu près la même chose.

Et comme Thierry MICHAUD, malgré l’opposition à cette règle de la majorité des pilotes qui préfèrent un véritable trial dynamique, n’en démord pas et persiste à penser que le futur du trial et son salut passent par le maintien de cette règle très difficile à appliquer par les commissaires, eh bien il cherche des parades.

Du coup la FIM aurait investi quelques nombreux Euros sur un système électronique, qui serait sur le point d’être validé, système qui serait infaillible et détecterait le moindre arrêt et donc permettrait de sanctionner aussitôt le pilote ! Comme dans les épreuves de vitesse où les motos sont équipées de détecteurs afin de valider l’entrée et la sortie d’une spéciale d’enduro par exemple, les motos de trial des pilotes du mondial seraient équipées de ce mouchard près à détecter le moindre arrêt de progression.

Voilà donc ce que signifierait, trial dynamique : sanctionner davantage.

À vous de vous faire votre opinion, mais nous, à Planète Trial, on ne pense pas que ce soit une bonne idée. On préférerait revoir le trial Stop revenir en mondial, avec une approche des difficultés davantage basée sur la technique que sur la hauteur, et des zones toujours encadrée par un temps adapté, qui, pourquoi pas, pourrait varier d’une zone à l’autre, car la nature est tellement variée que l’uniformité ne lui convient pas trop. 

Enfin il faut que le trial fasse davantage rêver, or ce qui fait rêver la jeunesse c’est le fun et pas le trial à pépère ! Et si le trial redevient fun, alors peut-être pourrait-il être davantage médiatisé … bref ce dont il a besoin pour se … re … dynamiser !

Chinese (Simplified)CzechDutchEnglishFrenchItalianJapanesePortugueseSpanish