Yamaha : retour en mondial de trial …

Dommage que la décision n’aie pas été prise l’année dernière, car on aurait eu davantage de piment lors du Championnat du Monde de Trial 2021 dans la catégorie TRIAL-E, car cette annonce du retour de YAMAHA sur le mondial ne peut être que bonne pour le trial.

Après deux (sauf erreur de ma part) présences en mondial électrique (deux fois seconde), la marque au diapason avait déserté le paddock du mondial de trial, laissant le champ totalement libre aux Français d’ELECTRIC MOTION et aussi aux Espagnols de GASGAS. C’était bien dommage car même si peu de motos étaient au départ, il y avait une véritable compétition de marques.

En revenant sur la mondial avec une moto qui a beaucoup évolué, à l’heure où la catégorie TRIAL-E a disparu, mais où les électriques peuvent être présentes dans toutes les catégories du mondial, YAMAHA devance son éternel et immense rival, HONDA, qui, pour l’instant, reste au 4 temps … il est vrai qu’on ne change pas une équipe qui gagne.

C’est donc dans la catégorie TR3, ex Trial 125, qu’on devrait voir évoluer cette moto, dotée d’un cadre en carbone et c’est tout naturellement le pilote qui porte les couleurs de YAMAHA depuis des années, Kenechi KUROYAMA.

Annoncée à 70 Kg, cette moto devrait permettre à YAMAHA de revenir à terme dans le trial, et c’est là tout le mal que l’on souhaite à notre sport, car faut-il vous rappeler l’essor que dans les années 1970 les TY de l’époque avaient suscité dans notre sport ?

Chinese (Simplified)CzechDutchEnglishFrenchItalianJapanesePortugueseSpanish